Arbeitsblatt: Remake

Material-Details

Kunstbetrachtung, Kunstgeschichte, Aneignung, Wiederherstellung, Inszenierung, Fotogriafieren
Bildnerisches Gestalten
Gemischte Themen
12. Schuljahr
2 Seiten

Statistik

188511
179
2
25.04.2019

Autor/in

Camille Peiry
Land: Schweiz
Registriert vor 2006

Downloads Arbeitsblätter / Lösungen / Zusatzmaterial

Die Download-Funktion steht nur registrierten, eingeloggten Benutzern/Benutzerinnen zur Verfügung.

Textauszüge aus dem Inhalt:

2019 REMAKE Donnez une nouvelle vie à une œuvre, une nouvelle manière de la regarder. DEROULEMENT DU TRAVAIL 1. Choisissez une œuvre (tableau, sculpture, installation, performance) 2. Posez vos objectifs par écrit Quelles sont vos intentions Quel message voulez-vous transmettre Par quel(s) moyen(s) arriver 3. Réalisez une mise en scène (décor, matériel) 4. Photographiez celle-ci. RENDU Mise en scene, espace Une mise en page A4 (indesign) avec l‘oeuvre originale et votre mise en scène. Corps ou objet Présentation de votre travail à la classe Analogie galerie les filles du calvaire Paul Pouvreau dans le cadre du Mois de la Photo Exposition du 6 novembre – 18 décembre 2004 Vernissage le samedi 6 novembre de 15h00 à 21h00 Lœuvre de Paul Pouvreau développe des images construites au moyen du langage photographique utilisant des éléments constitutifs récurrents. Depuis le début des années quatre-vingt, il met en scène des objets-éléments dits « banal» par exemple poussière, ustensiles ménagers, cartons et plus récemment sacs plastiques. Parallèlement à ces éléments, une figure humaine est apparue dans son travail dans les années quatre-vingt dix. Un homme, une figure, un personnage, peut-être lartiste, au visage toujours imperceptible est mis en situation. Cette apparition est traitée au même titre que les objets de manière anonyme, archétypale. Ce qui intéresse lartiste, cest la capacité de limage à déployer le visible sans se résoudre à lunivocité du sens. Ainsi les cartons ou sacs plastiques, quil utilise, portent des logos ou des dessins dont le référent renvoie par analogie à un autre sujet. Ces objets, dont la fonction est de recevoir, de contenir dautres objets, évoquent, au-delà de leur contenant, systématiquement une autre réalité. Celle-ci apparaît alors dans limage sous la forme dun signe, tel un carton sur lequel est imprimé le dessin dun verre ou bien des sacs plastiques où sont reproduites des fleurs médicinales Le référent photographique de ses compositions nest pas uniquement celui du réel mais puise également au registre des images et notamment à celui de lHistoire de lArt. Ainsi les sacs en plastiques aux fleurs médicinales sont agencés en écho à la peinture de genre et au bouquet des primitifs flamands. En réarticulant les principes de compositions plastiques de limage, Paul Pouvreau joue également de la dialectique réel/réalité. Il renvoie dos à dos symbolique et sujet, en composant, par exemple, un mur de cartons neutres, en incorporant un carton avec un dessin de bureau -cette composition se réfère tout autant à lélément mobilier quà la symbolique sociale dun immeuble de bureau. Si la mise en abîme opère souvent dans les photographies de lartiste, elle se manifeste toutefois par un mouvement particulier, dont les moyens et lenjeu sont de mettre à mal les conventions et les réflexes dadhésion qui ont généralement lieu dans nos sociétés à propos de limage. Ce pouvoir de croyance et dillusion attaché à celle-ci se trouve ici toujours confronté au versant matériel et existentiel de ce qui la constitue, la construit et la véhicule. Lartiste poursuit le développement de ces idées en réalisant ces dernières années des installations dans lespace de présentation rejouant les principes constructifs de ses photographies. Ainsi à travers son œuvre, Paul Pouvreau, pose comme préalable un doute quant au champ de la représentation. Une posture qui lui est nécessaire afin de questionner notre relation au champ photographique et à celui des images pour voir ou entrevoir ce qui résiste du réel ou au « simulacre » de limage. Une monographie sur le travail de Paul Pouvreau paraîtra en décembre 2005 aux Editions Filigranes (texte dEmmanuel Hermange – Entretien avec Claire Le Restif) Co-Edition suite aux expositions FRAC Alsace, Sélestat Espace des Arts, Colomiers Centre dart, Pougues-les-Eaux Ecole Supérieure des Beaux-Arts, Marseille Galerie Les filles du calvaire, Paris-Bruxelles Edité avec le concours du Ministère de la culture, Délégation aux arts plastiques, Cnap (Fiacre)