Arbeitsblatt: le jeu de la pétanque

Material-Details

texte / lecture / compréhension
Französisch
Lesen / Literatur
9. Schuljahr
1 Seiten

Statistik

3715
1713
18
11.01.2007

Autor/in

Albert Oggier


Land: andere Länder
Registriert vor 2006

Downloads Arbeitsblätter / Lösungen / Zusatzmaterial

Die Download-Funktion steht nur registrierten, eingeloggten Benutzern/Benutzerinnen zur Verfügung.

Textauszüge aus dem Inhalt:

Le jeu de la pétanque Cest le jeu le plus pratiqué en Provence. Dans chaque localité, petite ville ou simple bourg, on trouve toujours à lombre des platanes un terrain où se réunissent les joueurs et tous ceux qui veulent observer le déroulement des parties. Approchons-nous à notre tour et suivons des yeux le pointeur qui joue, les pieds joints à lintérieur dun cercle tracé sur le sol et qui ne dépasse pas une quarantaine de centimètres. En général, on lance les boules debout mais ce nest pas obligatoire. Ces boules qui ont huit centimètres de diamètre sont en métal, lisses ou quadrillées. On peut jouer sur nimporte quel terrain. Le joueur pointe ou tire, cest à dire quil doit envoyer sa boule le plus près possible du bouchon, une petite sphère de bois que lon appelle aussi le cochonnet. Il doit essayer de chasser avec sa propre boule celle de ladversaire qui se trouve déjà très près du bouchon qui été lancé à six ou dix mètres du cercle. En apparence, le jeu est très simple et on pourrait le comparer à un jeu de billes. Il se joue à deux ou à trois. Chaque joueur deux ou trois boules à sa disposition. Le premier joueur lance la première boule et la partie se dispute en treize points. Cest ensuite le tour des autres joueurs et léquipe qui marqué les points prend le bouchon et le lance à son tour comme il lui plaira. Combien de temps va durer la partie? Mais, monsieur, aussi longtemps que Dieu le veut; une journée peut-être. Il ny jamais de match nul comme au football. Pourquoi estce si long? Observons bien les joueurs: ils ne lancent pas leur boule au hasard. On discute, on inspecte le terrain aux abords du bouchon, on gesticule, personne nest pressé, mais cherche à déstabiliser ladversaire par quelque parole ironique ou par quelque geste, on veut lénerver pour quil perde sa concentration. Le public, lui, doit garder le silence et ne pas encourager léquipe pour laquelle il une préférence, mais lorsque un bon coup été joué, il applaudit ou critique bruyamment. Il faut être adroit pour jouer, mais le joueur le plus habile ne pourra prévoir où tombera la boule et si elle voudra bien se diriger vers le but. Cest un peu le hasard qui fait réussir. La pétanque, plus encore que le football, est le jeu populaire par excellence! G. I. Pour voir une belle photo et élargir votre vocabulaire sur le thème de la pétanque, allez ici